Pages Menu
Categories Menu

Publié le 12 Jan 2016 dans Saison 2015-2016

Résultat EDJ fleuret, Le Raincy 10 et 11 janvier

 

Poussines
Alice Berlioz, 2e
Dior Baudry, 3e
Fanny Megret, 7e

Poussins
Bryan Francillonne, 1er
Grégoire Prigent, 15e
Pablo Massot, 22e

Pupillette
Alicia Audibert, 3e

Pupilles (mini tableaux de 8)
Thomas Boukaïba, 1er
Argan Dehlis, 1er
Félix de Mondenard, 2e
Dimitri Louzoun, 3e
Milan Morard, 5e

Benjamines
Rachel Chemirani, 1ere
Zoé Louzoun, 2e
Ludivine Rémir, 7e

Benjamins
Youri Tarot-Zoughlami, 18e
Baptiste Kerroué, 28e

 

EDJ janvier 2015-5
EDJ janvier 2015-2
EDJ janvier 2015-4
EDJ janvier 2015-3
EDJ janvier 2015-1

 

Ce week-end, les tireurs du Cercle d’Armes de Montreuil remettaient « le blanc de chauffe »
sur les pistes du Raincy. Pour leur première sortie de 2016, les jeunes ont confirmé leur très bon
début de saison avec 10 podiums en deux jours !

Samedi, nos benjamines (Ludivine, Rachel et Zoé) ont dominé leurs adversaires de bout en bout.
Après avoir fait le plein de victoires en poules, Rachel et Zoé sont respectivement 1ère et 2e du
classement intermédiaire. De son côté, Ludivine, pour sa deuxième compétition, réalise elle aussi
un très beau tour de poule avec 4 victoires et 1 défaite. En quart de finale, elle croise la route de Zoé
et s’incline contre sa partenaire d’entraînement à l’issue d’un très bel assaut. Elle termine 7e de la
compétition. Rachel et Zoé continuent leurs parcours et se retrouvent en finale pour un duel
« montreuillo-montreuillois ». Dans ce remake de la démonstration proposée la veille (Galette des Rois),
la victoire revient à Rachel.
Nos poussines (Alice, Dior et Fanny) ont elles aussi brillé. Immitant leurs aînées en poule, elles trustent
les premières places du classement intermédiaire. Alice (qui ne concède que 1 touche en 5 matchs !)
est 1ère, Dior est 2e et Fanny est 10e. Après une belle victoire en huitième de finale, Fanny s’incline en
quart de finale et termine 7e de la compétition. Alice ne laisse aucune chance à ses adversaires et
se hisse jusqu’en finale. Si Dior remporte sa demi-finale, nous aurons notre deuxième finale 100 %
montreuilloise. Malheureusement, Dior s’incline dans ce match qu’elle domine techniquement.
Elle monte tout de même sur la 3e marche du podium. Alice a, lors de cette finale, l’occasion de venger
sa partenaire. Mais cette jeune tireuse d’Orly sera notre bourreau. Au terme d’un joli match, elle bat
Alice, qui termine 2e de la compétition.
Les poussins garçons (Bryan, Grégoire et Pablo), au risque d’être redondant, se sont eux aussi illustrés.
Bryan ne concède qu’une touche en poule. Il est 2èe du classement intermédiaire et se retrouve
naturellement dans le tableau 1. Grégoire avec 3 victoires accède au tableau 2. Pablo, pour sa première
compétition, obtient 1 victoire et rejoint le tableau 3. Grégoire se classent 5e de son tableau et Pablo 3e.
Bryan lui remporte le tableau 1 et, par la même occasion, la compétition !
On en prend d’autres et on recommence…
Alicia en pupillette cartonne en poule. Avec seulement 2 touches concédées, elle est 1ère du classement
intermédiaire : direction le tableau 1. Elle atteint les demi-finales et clôture en bronze cette première
journée de l’EDJ.

Dimanche matin, c’est au tour des benjamins (Baptiste et Youri). Le niveau est relevé. Youri, pour sa
première sortie de la saison, réalise tout de même 3 victoires en poule (1 défaite) et prend la 10e place
du classement intermédiaire. Baptiste, avec 1 victoire, est 28e. Défaits dès le premier tour d’élimination,
ils se classent respectivement 18e et 28e.
L’après-midi, les pupilles (Argan, Dimitri, Félix, Milan et Thomas) ont la lourde tâche de clôturer
cet EDJ. Comme lors de la première épreuve, nos jeunes pousses se battent, pratiquent une escrime
propre (ce qui est appréciable à cet age) et gagnent. Avec 4 podiums sur 5 possibles (2 en or, 1 en argent
et 1 en bronze), ils prouvent une nouvelle fois que la relève est assurée.

Comme il est de coutume après un tel week-end, un grand bravo à nos tireurs ! (NDLR. sans oublier le
maître d’armes !)
Et… Pourvu que ça dure… 😉