Pages Menu
Categories Menu

Publié le 20 Nov 2010 dans Le Mali

Séjour de l’équipe nationale du Mali, le bilan

 

Les semaines écoulées furent riches pour l’escrime française en général et pour le club en particulier : Championnats du monde organisés au Grand Palais à Paris et accueil de l’équipe nationale du Mali à Montreuil dans le cadre du partenariat signé entre le CAM escrime et la Fédération malienne d’escrime. Il est important de préciser que ce séjour n’aurait pu se dérouler sans le soutien financier de l’Ambassade de France au Mali (un immense merci à Dominique Bordes Msilti).

Plusieurs évènements ont marqué cette quinzaine.

– Le mercredi 3 novembre, un regroupement de tireurs de l’Ile-de-France s’est tenu à Colette Besson avec la présence d’escrimeurs des ligues de Paris, Versailles et Créteil dont ceux de Villejuif accompagnés du maître Santandréa. Présent également Tom Seitz, le meilleur sabreur junior français actuel et accessoirement ancien tireur formé au club.

– Le jeudi 4 novembre, journée historique pour l’escrime malienne : pour la première fois un tireur du Mali participe aux Championnats du Monde d’escrime. Le résultat sportif n’aura que peu d’importance au regard de l’opposition de grande qualité qui sera proposée à Issa Coulibaly. Issa aura par ailleurs l’immense plaisir de signer les autographes de ses nombreux admirateurs.

– Le vendredi 5 novembre, journée de convivialité à Colette Besson avec la venue de l’Association des Femmes maliennes de Montreuil et une initiation à l’escrime.

– Les 6 et 7 novembre, le Grand Palais et un moment inoubliable pour les jeunes tireurs montreuillois invités par le club à assister aux épreuves du fleuret et du sabre.

– Les 8 et 9 novembre, découverte de Paris par nos hôtes maliens malgré le froid, la pluie et la fatigue qui contrarient quelque peu le programme.

Ces quelques jours sont bien évidemment ponctués par la présence de nos amis aux séances d’entraînement à la salle d’armes. Les échanges sur les pistes sont souvent pleins d’émotion, et quelle fierté pour les plus jeunes montreuillois de croiser le fer avec « les champions du Mali ».
Le club a souhaité que ce séjour soit synonyme de solidarité. C’est ainsi que l’intégralité des repas pris par nos hôtes aura été confectionnée par les licenciés du club et leurs parents. Que chacun en soit vivement remercié (sans oublier les chauffeurs réquisitionnés pour les transferts en véhicule). Wahab Zoromé, le DTN malien, très sensible à ce geste témoigne de sa reconnaissance (cliquer ici).

Déjà se préparent les prochaines échéances. Envoi de matériel collecté auprès des clubs français puis stage d’été pour encadrer les tireurs maliens et mettre en place une initiation de jeunes (8-12 ans) parmi les plus défavorisés de Bamako.
L’aventure continue.

 

 

Le reportage effectué par TVM Est parisien et quelques photos en diaporama.