Pages Menu
Categories Menu

Publié le 5 Août 2011 dans Le Mali

Stage au Mali, juillet 2011

 

Pour la troisième année consécutive, le CA Montreuil escrime s’est rendu à Bamako du 13 au 24 juillet 2011.
Ce déplacement s’est inscrit dans le cadre du partenariat signé en 2009 entre le club montreuillois et
la Fédération Malienne d’Escrime. Le partenariat a pour vocation de participer au développement et au rayonnement
de l’escrime sur le territoire malien.

La délégation montreuilloise était composée de :

  • Alain Alliez, président du club
  • Martine Hess, maître d’armes et directeur technique
  • Laurent Alliez, maître d’armes

L’encadrement malien sur place :

  • Wahab Zoromé, président de la Fédération Malienne d’Escrime
  • Oumar Diarra, maître d’armes et directeur technique national
  • Adama Konaté, maître d’armes

Particulièrement dense le programme s’est déroulé en 3 temps :

  • du 14 au 17 juillet : 4 jours consacrés à l’encadrement de l’équipe nationale malienne.
    Les entraînements intensifs avec les sabreurs et épéistes de l’équipe nationale avaient pour objectif de préparer les Championnats d’Afrique seniors se déroulant au Caire du 20 au 25 juillet. À noter les résultats prometteurs des sabreurs qui obtiennent une 4e place par équipe et la 6e place des épéistes.
  • du 18 au 20 juillet : 3 jours destinés pour la première fois à initier des enfants de 8 à 12 ans.
    Soucieux de promouvoir la pratique de l’escrime et de remplir un véritable rôle social, les organisateurs ont pris en charge, sur 4 sites géographiquement différents de Bamako, près de 150 enfants (filles et garçons) issus des écoles de la capitale :
    – Dojo Camp Para : 51 enfants
    – Centre Olympia : 30 enfants
    – Centre Djelibougou : 32 enfants
    – Foyers de Jeunes de Quinzambougou : 33 enfants
  • du 21 au 24 juillet : 4 jours d’entraînement pour les tireurs confirmés.

Dans la continuité du stage de 2010, une cinquantaine d’escrimeurs de 15 à 30 ans ont participé aux séances de perfectionnement en abordant les fondamentaux, l’aspect physique et technique de l’escrime. Le dernier jour, un tournoi intitulé «Tournoi de l’amitié» a favorisé un brassage de niveaux et cela aux six armes (épée, fleuret, sabre ; femmes et hommes). À l’issue de cette compétition, un tableau final est constitué et les assauts programmés le lendemain. Les finales du «Tournoi de l’amitié» auront été l’occasion de médiatiser l’escrime au Mali. L’événement fut relayé par l’ORTM (télévision nationale), par l’Essor (premier quotidien national) et par plusieurs radios et journaux privés. À noter que le reportage de l’ORTM est visible par la communauté malienne de France via le satellite.

Le financement du stage était assuré :

  • par l’Ambassade de France au Mali (billets d’avion)
  • par les trois montreuillois avec une participation de la Ligue de Créteil (hébergement-restauration) qui sont intervenus par ailleurs bénévolement.